•  

     

    Je suis assise ici, seule, si triste et solitaire
    Je pense à toi souvent
    chaque minute du jour,
    me demandant comment tu vas,
    ce que tu fais,
    souhaitant te serrer dans mes bras. 

    Je suis assise, me souvenant de tout de que nous avons partagé,

    Rêvant à tout ce qui sera,
    et je verse une larme pour chaque minute sans toi. 

    Parfois, je crois en ma force
    et que le temps qui nous sépare s’écoulera vite,
    et puis parfois, je m’assieds et pleure
    et me demande pourquoi faut-il
    que l’amour fasse ainsi mal… 

    Bien que parfois dans la solitude…
    Quelque part dans le vide
    je me sens pourtant très aimée,
    et je réalise que
    ce n’est pas l’amour qui fait si mal…
    c’est d’être sans toi. 

     

    Cathy Lynn Oaks


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique